Un accident sur la route : comment réagir ?

Un accident sur la route est malheureusement vite arrivé. Pour éviter d’être pris au dépourvu, Autosécurité vous donne quelques conseils et bons réflexes à adopter.

Sécurité avant tout

Commencez par sécuriser le lieu de l’accident. Allumez vos feux de détresse et enfilez votre gilet de sécurité avant de sortir du véhicule. Si nécessaire, évacuez les passagers et mettez-les à l’abri. Prenez des photos sous différents angles et si possible, placez alors ensuite la voiture hors de la voie de circulation.

Allo…Police ?!

Vous constatez un ou plusieurs blessés ? Appelez le 112 (Urgences) et offrez de l’aide aux victimes si vous le pouvez. Dans ce cas, la police doit également être contactée via le 101.

Des discussions surgissent et vous ne parvenez pas à vous mettre d’accord avec l’autre conducteur ? Appelez alors la police et ne déplacez pas les véhicules.

• Il n’y a que des dégâts matériels et vous êtes d’accord avec la partie adverse sur les éléments de l’accident ? Il n’est pas utile d’appeler la police, remplissez directement le constat d’accident.

Comment remplir le constat d’accident ?

Pour tout accident avec votre voiture, il est impératif de remplir le constat, même s’il n’y a pas d’autre véhicule impliqué. Il est recommandé de compléter le formulaire sur place pour éviter les mauvaises surprises.

• Sur le recto, commencez par choisir si vous êtes le véhicule A ou B.

• Complétez ensuite toutes les données du véhicule et les informations concernant l’accident. Vous devez également indiquer l’endroit où votre véhicule a été touché (par une flèche). Soyez le plus précis possible. Invitez l’autre conducteur à compléter sa partie et vérifiez les informations indiquées.

• Complétez la colonne centrale et faites un dessin de ce qui s’est exactement passé, en indiquant la position des véhicules.

• Assurez-vous que le formulaire a bien été signé par les deux parties.

• Vous pouvez remplir le verso, une fois chez vous.

Des témoins sur place ? Prenez leurs coordonnées. Pensez également à prendre des photos des voitures accidentées avant de les déplacer pour les joindre à votre dossier.

Et si mon véhicule n’est pas en état de rouler ?

Contactez votre assureur pour connaître les modalités d’assistance (voiture remorquée jusqu’au garage de votre choix, passagers ramenés à la maison …).

Quelles formalités auprès de mon assureur ?

Une fois chez vous, vous devez déclarer rapidement votre accident/sinistre auprès de votre assureur. Pensez à joindre votre constat complété et signé, ainsi que les photos et autres éléments utiles.

Contrôle technique après-accident : ce que vous devez savoir

Lorsque votre véhicule a subi un accident, il peut être soumis, sur décision d’un expert, à un contrôle après accident. Ce contrôle a pour but de vérifier s’il peut être remis en circulation sans mettre en péril la sécurité de ses occupants, ainsi que celle des autres usagers de la route.

En plus d’un contrôle de base, les valeurs spécifiques des angles de la géométrie des roues et les côtes du châssis sont inspectées. L’appréciation se fait sur base des données dimensionnelles fournies par le constructeur.

A l’issue de ce contrôle, vous recevez un certificat de visite, indiquant les éventuelles défectuosités, ainsi que le rapport des mesures des géométries.

Bon à savoir : Un contrôle après accident ne modifie en aucun cas la date de référence du contrôle périodique et accorde donc tout au plus une validité jusqu’au contrôle périodique suivant. Ce contrôle peut tenir lieu de contrôle périodique s’il est effectué endéans la période de 2 mois qui précèdent la date de référence.

Chez Autosécurité, plusieurs de nos stations proposent ce type de contrôle. La prise de rendez-vous est obligatoire. Plus d’informations sur notre site  ou en contactant notre Call Center au 087/39.39.49.