Accueil

Autobus - Contrôle LPG/GNC

Votre véhicule est propulsé au LPG (gaz de pétrole liquéfié) ou au GNC (gaz naturel comprimé) ? N’oubliez pas qu’il est alors soumis, en plus du contrôle technique de base, à un contrôle LPG/GNC spécifique.

Dès la mise en service de l’installation

En cas de montage d'origine ou à l'état neuf, l’installation sera vérifiée lors de la première visite.

Si vous équipez votre véhicule d’une installation LPG/GNC ultérieurement, il devra être représenté pour un contrôle partiel. Dans ce cas, un pesage sera également effectué et un nouveau rapport d’identification sera rédigé.

L’installation d’un équipement LPG/GNC doit être effectuée dans un atelier agréé, par un installateur agréé.

Lors des visites périodiques

A l’issue du contrôle, et pour autant que votre installation satisfasse aux normes de sécurité et d’installation, une vignette sera collée sur le pare-brise de votre véhicule.

Après démontage éventuel de l’installation par un atelier agréé

Un contrôle du démontage devra être effectué ainsi qu’une régularisation administrative afin d’en informer le Service Public Fédéral des finances. De plus, un pesage doit être effectué et un nouveau rapport d’identification doit être rédigé.

Si une ou plusieurs défectuosités sont signalées au niveau de l’équipement LPG/GNC, sous la dénomination ‘réparation’ ou ‘régularisation avec revisite’, vous ne pourrez plus utiliser votre véhicule tant que la réparation n’aura pas été effectuée; même si, dans l’ensemble, le véhicule est en bon état et qu’il est, entre-temps, propulsé à l’aide de la seule essence.